Pour un espace autogéré à St-Henri !

La gentrification transforme St-Henri en un quartier de destination où les bourgeois.e.s des nouveaux condos et leurs ami.e.s viennent en BMW pour se montrer avec un expresso à la main ou une crème glacée de luxe !

La gentrification n’améliore pas les conditions de vie des locataires des quartiers populaires, elle les efface de l’espace public, derrière les « belles » vitrines, et elle les éloigne, à la marge, où les loyers sont encore un peu moins chers.

 Manif le 29 octobre 14h – métro Lionel-Groulx

Toute l’année, des résidant-e-s de St-Henri, des groupes communautaires, des Collectif luttent pour dénoncer la gentrification et ses impacts. Ils manifestent, ils déposent des mémoires, ils font de l’action directe. Inscrit dans ce mouvement de lutte, les membres du Collectif pour un Espace Autogéré veulent aussi développer une alternative à la gentrification commerciale de la rue Notre-Dame en (suite…)

Écoles : Piquets de grève à Pointe-Saint-Charles

par Anna Kruzynski

Piquet à l'École Charles-Lemoyne

Piquet à l’École Charles-Lemoyne

Enseignant.es, soutenu.es par des parents solidaires, ont tenu aujourd’hui des piquets devant les Écoles Charles Lemoyne et Jeanne Leber à Pointe-Saint-Charles. Il s’agit de la première journée de grève de cet automne qui risque d’être chaud.

Piquet à l'École Jeanne Leber

Piquet à l’École Jeanne Leber

34,000 enseignant.es sont en grève aujourd’hui: « La FAE n’a d’autre choix que d’utiliser ce moyen pour assurer à ses membres de meilleures conditions de travail, protéger les conditions d’apprentissage des élèves et défendre l’école publique » (Communiqué FAE, 8 septembre 2015). Un grand rassemblement suivi d’une manifestation sont prévus pour cet après-midi. Plus de 17,000 étudiant.es des CEGEPS et universités en grève viendront grossir les rangs.

Les parents impliqués au Regroupement Je protège mon école publique organisent des chaînes humaines autour des écoles tous les 1 du mois 30 minutes avant de début des classes: « Le 1ier septembre dernier, nous étions plus de plus de 21 000 personnes dans plus de 270 écoles primaires et secondaires de 16 des 17 régions du Québec » (http://jpmep.com/). A Charles-Lemoyne près de 175 personnes s’étaient mobilisé.

Continuons le combat.

Bloquons le Canada (Shutdown Canada)

Vendredi le 11 février, un petit groupe de militantes et de militants de la Pointe ont installé une banderole sur le viaduc Hibernia (passage achalandé au centre du quartier) pour appuyer une action pour obtenir une enquête sur l’assassinat de près de 2000 femmes, action qui s’est tenue dans une vingtaine de villes à travers le Canada. La banderole de la Pointe élargit l’idée de blocage autour de la lutte déjà commencée visant à bloquer la construction du pipeline trans-canada vers l’Atlantique. Aujourd’hui, le 17, la banderole est toujours en place. (suite…)

Soirée de solidarité le 23 janvier

Bon bin voilà, les sentences sont tombées pour Amélie, Carlos et Fallon; 7ans et demi pour les charges fédérales et 2 ans et demi pour les charges locales. Évidemment, Il et elles vont aller en appel mais pour ça, bin ça prend du cash! Pas mal de cash! Des sentences complètements démesurées et absurdes as usual. Pendant que les vrais criminels à cravates et vêtus d’un uniforme nous pourrissent la vie, on a des camarades qui continuent de se battre derrière les barreaux. Soyons solidaires en leurs causes et idéaux. Bobette Production, en collaboration avec le Collectif Opposé à la Brutalité Policière, vous invite à ce show à saveur folk! Ni coupables! Ni innocentes!

Coop les Katacombes
1635 St-Laurent,
23 janvier – 20h.

Pour en savoir plus sur l’histoire… (suite…)

Témoignons sur la répression politique

La répression n’est pas une lubie assurément. Même si dans notre société les biens pensants et les médias croient qu’il s’agit seulement de quelques bavures dans les moments de tensions, ne les croyons surtout pas. La lutte contre la répression politique est un phénomène qui ira sans doute en s’accentuant vu les temps qui viennent. Alors, un effort raisonnable doit être fait pour alimenter la Commission populaire sur la répression politique (suite…)

Soutenir la résistance du peuple palestinien.

C’est un dossier politique éminemment complexe, tout le monde en conviendra. Nous n’essayerons pas ici de le décortiquer, mais pour ceux et celles qui voudraient lire une réflexion intéressante vous pouvez allez sur le site suivant qui recèle plusieurs articles de réflexion: cliquez ici, ensuite sur journal en haut à gauche

.

MANIFESTATION

10 août 2014 à midi Émilie Gamelin,  métro Berri-UQAM

Mentionnons simplement que la Palestine est un territoire occupé depuis plus de 60 ans (suite…)

Des condos aussi chers que des châteaux

L’embourgeoisement est un phénomène qui frappe toutes les grandes villes du monde. Afin de donner une idée de l’ampleur de la folie spéculative à New York, un site internet compare les prix de condos de la Grosse Pomme avec ceux de châteaux européens. Édifiant, sans mauvais jeu de mots… (en anglais)

Par Pascal Lebrun,
Pour l’Agence de presse libre de Pointe-Saint-Charles

Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles :: répertoire

En 2014, le Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles a procédé à l’enregistrement des 14 chansons de leur répertoire. Hélène-Élise Blais, notre animatrice de chorale, interprète les chansons au piano. Ce CD de musique instrumentale nous permettra de nous pratiquer afin d’améliorer notre prestation. Il nous rendra aussi plus autonomes; lors de manifs ou d’évènements militants, nous pourrons tout simplement jouer le CD et chanter avec (sans avoir à trimbaler un clavier!).

Ci-dessous le texte de la pochette du CD audio, ainsi que les paroles des chansons enregistrées.

POCHETTE:

pochette_image

Anna Kruzynski à la technique; Merci à Céline Bianci pour le prêt d’équipement.

(suite…)

À New York comme à Montréal

Notre camarade Anna écrivait au mois de décembre dernier un texte sur les vicissitudes de la vie de cycliste à Montréal, constamment sacrifiée à l’hégémonie automobile. La même chose se produit exactement à New York, où un cycliste, ayant reçu une contravention pour ne pas être demeuré dans la voie réservée aux vélos, à produit ce petit vidéo…

Par Pascal Lebrun

Cabaret et contestation du P6

L’opposition continue de se faire contre le règlement P6 de la Ville de Montréal restreignant le droit de manifester. On se rappelle que c’est dans la foulée de la grève étudiante de 2012 que les élu-e-es réactionnaires de la Ville se sont crus obligé d’emboîter le pas à la loi 78 de Québec, depuis abolie.

Depuis ce moment plusieurs manifestations ont eu lieu enfreignant le P6 sans que la police ne l’applique. Toutefois, le P6 a été mis en oeuvre contre 2 manifestations issues du mouvement anarchiste, ce qui démontre le caractère de profilage politique tel que l’a dénoncé par Jaggi Singh, le militant qui conteste juridiquement le règlement P6. Rendez-vous au cabaret le 28 novembre à partir de 20h à L’Alizée.