Démolition: du chaos tranquille de cette société

En ce mercredi 11 décembre 2013, lorsque la vingtaine de militant-e-s de Pointe-Saint-Charles ont installé deux bannières au coin de Bridge et Wellington ils et elles ont dû négocier avec la police arrivée sur les lieux bien avant les manifestant-e-s. En effet les policiers bloquaient le déploiement d’une bannière sur l’édifice abandonné, jusqu’à ce qu’un officier lève l’interdiction afin d’éviter sans doute que les esprits ne s’échauffent, geste qu’on ne voit pas souvent.

L’action visait à protester contre le mépris du quartier Pointe-Saint-Charles affiché par les banderoles (illégales selon le règlement municipal) d’un promoteur immobilier, le Nordelec. Outre la protestation publique, l’action visait à forcer l’arrondissement du Sud-Ouest à faire enlever lesdites banderoles affichées depuis plusieurs semaines. Les banderoles militantes furent donc installées, mais après 2 jours après elles étaient disparues, ce qui ne fut pas une surprise. La surprise allait venir quelques jours plus tard. (On voit ici ce qui reste du bâtiment, un solage).

La surprise !

La surprise fut que le 21 décembre, les deux immenses bannières du promoteur immobilier sont aussi disparues. Mais le geste a été quelque peu drastique puisque le bâtiment a tout simplement été démoli, rien de moins. C’est en catimini ce samedi matin vers 6h que les vilains bulldozers du propriétaire Ray-Mont ont commencé le travail et ce n’est finalement que vers 17h que l’arrondissement a pu stopper les travaux selon le maire Dorais. L’essentiel des dommages avait été fait et l’édifice patrimonial laissé volontairement à l’abandon est devenu chose du passé.

Le maire Benoit Dorais s’est demandé pourquoi les citoyen-nes n’avait pas averti l’arrondissement plus tôt lors de la démolition. Il aurait pu poser la même question aux policiers sensés patrouiller dans le secteur. Soyons un peu sarcastiques avec notre force constabulaire. C’est bon à savoir. En effet, il semble plus facile de démolir un bâtiment sans permis que d’installer une bannière militante. La preuve vient d’être faite au coin de Bridge et Wellington que nos policiers dormaient au gaz.

L’arrondissement a demandé l’amende maximale autorisée de 50,000$ prévue dans la réglementation. C’est un juge qui en décidera. Il est probable qu’un propriétaire qui agit de cette façon ne craint pas beaucoup le coût des amendes qui de toute façon entreront dans ses frais déductibles d’impôts, « business as usual » comme on dit en langage financier.

En fait le seul élément qui pourrait faire chier un peu Ray-mont, serait de l’empêcher d’utiliser le terrain déblayé… pour un temps.

(Le bâtiment à une époque de sa splendeur)

Pour le reste, cet événement sera vite oublié comme la plupart de ces petits gestes qui s’accumulent et qui est une bonne indication de la philosophie du milieu capitaliste immobilier: si c’est plus rentable de démolir, patrimonial ou non, ont le fera point à la ligne.

9 commentaires

  1. Easter dit :

    This is exactly what I was looking for. Thanks for wriintg!

  2. that bill pass the Republican controlled House of Representatives and couldn't it have been filibustered into oblivion by the Republicans in the Senate. The Democrats in Congress don't have enough votes to get a bill to Obama's desk for him to sign into law.The bottom line is that Obama's political opposition in Congress wanted him to sign this bill.

  3. I personally think your article is amazingly well-written. I concur with much of the information you have in this article and will read it over again to consider some others. I really like your style.

  4. instead of participating in the Liturgy of the Church.I will not write them off, but they are ignorant of the liturgy and selfish and trying to get their personal desires put ahead of actual liturgy.

  5. Lovely post, Karen. Happy New Year and Happy Fall! I love your reminder of the privilege of having been ‘written into the book of life’ for another year. Congratulations on your new studio space, which is calling me to come practice in it. x J

  6. http://www./ dit :

    Only wanna comment on few general things, The website pattern is perfect, the articles is really wonderful. “Art for art’s sake makes no more sense than gin for gin’s sake.” by W. Somerset Maugham.

  7. http://www./ dit :

    You mean I don’t have to pay for expert advice like this anymore?!

  8. http://www./ dit :

    het is waar wat je zegt, armoede is vernederend. En het is wrang dat alles wat ik doe en kan, óf niemand wil hebben, óf ik gratis moet weggeven. En toch… who knows wat het grote plan is. .

  9. http://www./ dit :

    I loved as much as you will receive carried out righthere. The sketch is tasteful, your authored subject matter stylish.nonetheless, you command get got an impatience over that you wish be delivering the following.unwell unquestionably come further formerly again as exactly the samenearly a lot often inside case you shield this increase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *