Où sont les militant-e-s sur le transport?

 » Alors qu’à Montréal le Mouvement collectif pour un transport public abordable vivote et s’échine autour de la revendication d’un tarif social – donc à priori une revendication qui risque de semer la division entre les usagers et usagères – on semble ne pas s’enfarger dans les fleurs du tapis du côté de la Rive Sud de Montréal. En effet, pendant que des militant-e-s sociaux donnent la priorité à un tarif social pour le transport, 7 villes de la Rive Sud, dont Sainte-Julie, Candiac et Chambly totalisant près de 120 000 résident-e-s fournissent le transport en commun gratuit pour les usager-è-s.(lire la nouvelle)

Et oui vous avez bien lu c’est gratuit c’est-à-dire payé par l’ensemble des municipalités impliquées. Des élu-e-s plus « à gauche » que les mouvements sociaux ? Faut s’y faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *