Une taxe spéciale comme moyen de lutte ?

Dans la partie de bras de fer contre la réforme budgétaire de Denis Coderre, les élu-e-s du Sud-Ouest viennent de décréter une augmentation des taxes locales pour l’année 2015 et les suivantes. Cette nouvelle taxe ne vise pas à réaliser de nouveaux engagements politiques, mais ne servira qu’à pallier la réduction de 11% du budget qu’impose la ville centrale au Sud-Ouest. (suite…)

Réforme Coderre: une lutte de pouvoir bureaucratique

Les coupures de 11% de la dotation budgétaire à l’arrondissement du Sud-Ouest prévue par la « Ville centrale » ne sont pas une réelle surprise excepté peut-être par son ampleur.

Ci-contre, le maire Benoit Dorais

Depuis les années du maire Tremblay, les tendances néo-libérales en matière d’économie occupent tout le terrain et les budgets aux arrondissements sont gelés sinon diminués. (suite…)

Lancement de L’économie participaliste: Une alternative contemporaine au capitalisme

Il y a quelques années, des membres du collectif de la Pointe Libertaire animaient un atelier sur l’économie participaliste. Le collectif entretient en effet depuis quelques années, bien que de façon décousue, une certaine réflexion sur la façon d’organiser l’économie d’une communauté désirant s’autogérer.

Aujourd’hui, après quelque six années de travail, je suis heureux de vous inviter au lancement de mon livre sur le sujet, mon tout premier ouvrage. Si ça vous intéresse, le lancement aura lieu vendredi le 10 octobre de 18h00 à 20h00 à la librairie Le port de tête, située au 262 Mont-Royal Est. Le livre sera quant à lui disponible en librairie à partir du 2 octobre.

invitation-lancement-ecopar

Témoignons sur la répression politique

La répression n’est pas une lubie assurément. Même si dans notre société les biens pensants et les médias croient qu’il s’agit seulement de quelques bavures dans les moments de tensions, ne les croyons surtout pas. La lutte contre la répression politique est un phénomène qui ira sans doute en s’accentuant vu les temps qui viennent. Alors, un effort raisonnable doit être fait pour alimenter la Commission populaire sur la répression politique (suite…)

Gauche et partis politiques (la suite)

Il y a quelques mois, nous reproduisions ici une petite analyse du rapport entre la gauche et les partis politiques produite par un camarade d’outre-mer.

 

Je sens maintenant le besoin d’y faire suite à cause d’une situation si loufoque qu’elle ferait immédiatement hurler de rire si elle n’était pas aussi pathétique.
(suite…)

Où sont les militant-e-s sur le transport?

 » Alors qu’à Montréal le Mouvement collectif pour un transport public abordable vivote et s’échine autour de la revendication d’un tarif social – donc à priori une revendication qui risque de semer la division entre les usagers et usagères – on semble ne pas s’enfarger dans les fleurs du tapis du côté de la Rive Sud de Montréal. En effet, pendant que des militant-e-s sociaux donnent la priorité à un tarif social pour le transport, 7 villes de la Rive Sud, dont Sainte-Julie, Candiac et Chambly totalisant près de 120 000 résident-e-s fournissent le transport en commun gratuit pour les usager-è-s.(lire la nouvelle)

Et oui vous avez bien lu c’est gratuit c’est-à-dire payé par l’ensemble des municipalités impliquées. Des élu-e-s plus « à gauche » que les mouvements sociaux ? Faut s’y faire!

Cinéma sous les étoiles: résistance autochtone

Mardi, le 12 août à 20h45 Parc Saint-Gabriel,au coin de Charlevoix et Grand Trunk, Pointe-Saint-Charles, 

Dans les années 80, Marylynn Poucachiche et Norman Matchewan ont affrontés les gaz lacrymogènes et les matraques policières en accompagnant leurs parents aux barricades, (suite…)

Soutenir la résistance du peuple palestinien.

C’est un dossier politique éminemment complexe, tout le monde en conviendra. Nous n’essayerons pas ici de le décortiquer, mais pour ceux et celles qui voudraient lire une réflexion intéressante vous pouvez allez sur le site suivant qui recèle plusieurs articles de réflexion: cliquez ici, ensuite sur journal en haut à gauche

.

MANIFESTATION

10 août 2014 à midi Émilie Gamelin,  métro Berri-UQAM

Mentionnons simplement que la Palestine est un territoire occupé depuis plus de 60 ans (suite…)

Fermeture de bretelles sur Turcot: On va se faire rouler dessus à la Pointe

Le Devoir annonçait aujourd’hui la fermeture de deux bretelles de l’échangeur Turcot, que nécessite l’entretien de cette structure croulante. Cette fermeture, qui s’effectuera à partir d’août pour trois mois environ, rendra plus difficile encore l’accès au pont Champlain. Pendant ce temps, la chicane est prise entre la Ville et le Ministère des Transports du Québec (MTQ); l’arrondissement du Sud-Ouest a dit ignorer la fermeture, alors que le MTQ soutient l’en avoir informé. Est-ce une surprise? Deux grosses machines dysfonctionnelles qui se parlent…

 

Turcot - La Presse
(suite…)

Moyens de pression au SPVM: Autour des policiers à goûter l’austérité

Après avoir toléré une « violente » manifestation (c’est-à-dire pour laquelle aucun trajet n’avait été communiqué et qui s’est soldé par un feu dans la rue…) de la part d’employé.e.s municipaux, les membres de la Fraternité des policiers de Montréal ont engagé des moyens de pression cette semaine pour dénoncer la façon dont le gouvernement s’y prend pour régler le problème des déficits des régimes de retraite  municipaux. Le processus de « négociation » n’est pas encore terminé, bien sûr, mais personne n’est dupe; il est complètement bidon et les employé.e.s vont boire la tasse. Face à cette petite dose d’austérité, le président de la Fraternité, Yves Francoeur, monte aux barricades pour sauver la part policière du gâteau, et rien d’autre. Petite analyse.

 


(suite…)

Lac-Mégantic: Un an, pas de solution

Le 6 juillet 2013, Lac-Mégantic perdait presque 1% de sa population dans un accident ferroviaire qui dévastait environ 10% de son territoire. Un an plus tard, qu’a-t-on fait pour éviter qu’un tel drame se reproduise à nouveau? Très peu de choses, en fait.

 

megantic01
(suite…)

Turcot: Le 780 Saint-Rémi tombe

Hugo Pilon-Larose, journaliste à La Presse, racontait ce mercredi les derniers moments de la vie à l’intérieur du 780 Saint-Rémi, édifice contenant des lofts, condamné à être démoli par la réfection de l’échangeur Turcot. Si le récit du journaliste est empreint de sensationnalisme « human interest », il n’empêche qu’il souligne plusieurs enjeux réels, pour qui sait lire entre les lignes.

 

780-rue-saint-remi
(suite…)

La police coûte trop cher: la solution? En faire une business…

Le Comité permanent de la sécurité publique et nationale, du parlement fédéral, affirme que l’explosion des salaires des policiers et des « responsabilités de plus en plus lourdes » étrangle carrément les finances des divers corps de police au Canada.

lbd
(suite…)

Gauche et partis politiques

Il n’y a pas que l’extrême droite qui a fait des gains aux dernières élections européennes; la gauche radicale aussi s’est bien placée, du moins dans certains pays, notamment l’Espagne. Voici une petite analyse très intéressante sur le sujet de la part de Floréal, un militant municipaliste libertaire espagnol, ami d’un membre de la Pointe Libertaire, que nous reproduisons ici avec sa permission.


(suite…)

Deux poids, deux mesures

Le maire Dorais promet de livrer bataille en faveur du Système léger sur rail (SLR), titre le communiqué de l’arrondissement Sud-Ouest du 27 mai. Tout au long du même communiqué ont sent la détermination sans borne de Benoit Dorais en faveur du SLR et contre la solution SRB (service rapide par bus).

Bien, et nous partageons généralement son analyse des enjeux soulevés dans ce dossier qu’il qualifie de « crucial pour Le Sud-Ouest et le redéveloppement du centre-ville de Montréal ». Si le SLR est crucial pour le Sud-Ouest, cela ne semble pas être le cas pour l’enjeu logement de milliers de familles dans le Sud-Ouest. (suite…)

CSA: Pique-nique anniversaire de l’occupation de la Seracon

5 ans, pas de bâtiment, itinérant, encore mordant, toujours vivant!

Quoi : Pique-nique anniversaire de l’occupation du CSA
Où : Sur le bord du Canal de Lachine, où il y avait l’édifice de la Seracon en 2009
Quand : Le 29 mai à 17h00

Il y a cinq ans, quelques centaines de personnes s’emparaient d’un bâtiment industriel abandonné de la Pointe, voué à laisser place à des condos. Point culminant de deux ans d’organisation, l’occupation dure presque 24 heures… Aujourd’hui, une lutte a été gagnée et un bâtiment cédé, mais l’embourgeoisement et le capitalisme nous coupent toujours d’un lieu vivant riche d’activités sociales, culturelles et politiques qui nous ressemblent. Le transfère de propriété, c’est long; ça ne se joue pas selon nos règles.

Nous vous invitons donc à venir pique-niquer avec nous sur les lieux de notre occupation pour célébrer son 5e anniversaire, histoire de nous reconnecter avec les raisons qui nous motivent, réfléchir à l’avenir du projet et pour vilipender à notre façon le cancer de l’embourgeoisement.

Amenez votre panier à pique-nique, vos instruments de musique, votre bonne humeur et vos idées pour l’avenir!

Nous mettrons des BBQ à la disposition des gens qui voudraient faire cuire leur souper.

Au plaisir de vous y voir!

affiche pique-nique texte complet

Casino: La droite n’en revient pas encore

Peut-on y croire? Sept ans après la victoire populaire contre le déménagement du Casino de Montréal dans Pointe-Saint-Charles, la droite s’excite encore le poil des jambes. En effet, notre triomphe avait provoqué à droite une profonde onde de choc à l’époque, mais il semblerait que nos adversaires aient encore besoin de lécher leurs plaies. Car malgré que la poussière soit retombée, la Pointe et les « immobilistes » ont depuis régulièrement été la cible de différentes personnalités ou journalistes, notamment Bernard Landry et Normand Lester. Cette fois, c’est une chroniqueuse du Journal de Montréal qui en remet. Ça en devient redondant, au point même où on pourrait dire que c’en est carrément pathétique, mais bon, à quoi peut-on bien s’attendre du Journal de M…
(suite…)

Décès de cyclistes: deux endroit jugés dangeureux dans le Sud-Ouest

 

L’équipe de l’émission C’est pas trop tôtCycliste Pont Wellington (La Voix Pop) à Radio-Canada a compilé cette semaine dans un sondage maison une liste de lieux jugés dangereux pour les cyclistes par leur auditoire. Deux lieux du Sud-Ouest apparaissent sur leur carte interactive, le tunnel Atwater et le pont Wellington. D’ailleurs, un accident mortel impliquant un cycliste a eu lieu tout prêt du pont il y a à peine un an. État des lieux sur une vitale question d’aménagement urbain.
(suite…)

Les paradoxes environnementaux du maire Dorais

Comme nous l’avons mentionné antérieurement, la vision environnementale du maire Dorais, qu’il nomme lui-même « développement durable », ne résiste pas longtemps aux paradoxes simples qu’elle rencontre dans la réalité. Au-delà de quelques réalisations intéressantes du point de vue environnement, lorsque des citoyens ou des élu-e-s ont l’occasion de remettre en question concrètement cette notion « fourre-tout » de développement durable, le château de cartes s’effondre. Et c’est d’ailleurs ce qui attend notre société si on refuse d’aborder le fond des choses comme le fait le maire de l’arrondissement Sud-Ouest. (suite…)

1er Mai: cul-de-sac syndical

Invitons-nous à la manif du 1er Mai organisée par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) afin d’exprimer clairement notre rejet de cette société d’exploitation. Le point de ralliement se tiendra coin Ontario et De lorimier pour un départ à 18h.

Le thème de la manifestation des syndicats pour la fête internationale des travailleuses et travailleurs de 2014 « Contre les politiques d’austérités – Contre-attaquons » est tout à fait pertinent lorsqu’on lit la panoplie des acquis sociaux qui sont en net recul. Mais ce slogan ne veut rien dire s’il ne s’accompagne pas de stratégies pour faire reculer les pouvoirs dominants. Dans la fiche explicative sur les enjeux à court terme, le « Front commun » (suite…)