Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles :: répertoire

En 2014, le Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles a procédé à l’enregistrement des 14 chansons de leur répertoire. Hélène-Élise Blais, notre animatrice de chorale, interprète les chansons au piano. Ce CD de musique instrumentale nous permettra de nous pratiquer afin d’améliorer notre prestation. Il nous rendra aussi plus autonomes; lors de manifs ou d’évènements militants, nous pourrons tout simplement jouer le CD et chanter avec (sans avoir à trimbaler un clavier!).

Ci-dessous le texte de la pochette du CD audio, ainsi que les paroles des chansons enregistrées.

POCHETTE:

pochette_image

Anna Kruzynski à la technique; Merci à Céline Bianci pour le prêt d’équipement.

La Pointe libertaire et quelques allié.es ont soutenu Abdelkader Belaouni par la voie (la voix) de la chanson. Kader était réfugié dans l’église St. Gabriel de Pointe Saint-Charles de 2006 à 2009 car il faisait face à l’expulsion vers les États-Unis. Il a depuis gagné sa lutte pour rester au Québec.

Lors d’un passage à Montréal pour souligner le lancement d’un livre-disque, la chanteuse Dominique Grange et son partenaire le bédéiste Jacques Tardi ont fait une apparition amicale à la librairie anarchiste l’Insoumise.  Sensible à notre action, Jacques Tardi a esquissé la chorale en quelques traits. Le dessin représente la chorale chantant à l’église sous l’oeil intrigué du crucifié…

PAROLES (en construction)

1. Terre Mère

Traduction du chant autochtone Ancient Mother, source Libana

Terre Mère
J’entends ton appel
Terre Mère
J’entends ton chant

Terre Mère
J’entends ton rire
Terre Mère
J’entends tes larmes

Terre Mère
Ton corps c’est le mien
Terre Mère
Ta peau c’est la mienne

Lorsqu’on te blesse
On me blesse aussi
Que puis-je faire
Pour entendre à nouveau ta joie

Terre Mère
J’entends ton appel
Terre Mère
J’entends ton chant

Terre Mère
J’entends ton rire
Terre Mère
J’entends tes larmes

2. Bim Bam

Chant juif (de la tradition Nigun)

Bim bam
Biri biri bam
Biri biri bim bam
Biri biri bam

(bis)
Bim bam
Bim bam
Bim bam biri biri bam

3. Blowing in the wind mélodie

Paroles et musique de Bob Dylan

How many roads most a man walk down
Before you call him a man ?
How many seas must a white dove sail
Before she sleeps in the sand ?
Yes, how many times must the cannon balls fly
Before they’re forever banned ?

The answer my friend is blowin’ in the wind
The answer is blowin’ in the wind.

Yes, how many years can a mountain exist
Before it’s washed to the sea ?
Yes, how many years can some people exist
Before they’re allowed to be free ?
Yes, how many times can a man turn his head
Pretending he just doesn’t see ?

The answer my friend is blowin’ in the wind
The answer is blowin’ in the wind.

Yes, how many times must a man look up
Before he can see the sky ?
Yes, how many ears must one man have
Before he can hear people cry ?
Yes, how many deaths will it take till he knows
That too many people have died ?

(bis)

The answer my friend is blowin’ in the wind
The answer is blowin’ in the wind.

4. Blowing in the wind harmonie

5. Blowing in the wind accords

6. Le cœur est un oiseau mélodie

Paroles et musique de Richard Desjardins

Par delà les frontières
Les prairies et la mer
Dans les grandes noirceurs
Sous le feu des chasseurs
Dans les mains de la mort
Il s’envole encore
Plus haut, plus haut
Le cœur est un oiseau

Dans les yeux des miradors
Dans les rues de nulle part
Au milieu des déserts
De froid de faim et de fer
Contre la tyrannie il refait son nid
Plus chaud, plus chaud
Le cœur est un oiseau

Ce n’était qu’un orage
Ce n’était qu’une cage
Tu reprendras ta course
Tu iras à la source
Tu boiras tout le ciel
Ouvre tes ailes
Liberté, liberté
Liberté

Oh, liberté

7. Le cœur est un oiseau accords

8. Je suis fils mélodie

Paroles et musique : Xavier Pétermann de Corrigan Fest, féminisé par le Chœur libertaire de Pointe-Saint-Charles

Je suis fille de marin qui traversa la mer
Je suis fils de soldat qui déteste la guerre
Je suis fille de forçat, criminel évadé
Et fils de fille du Roy, trop pauvre à marier
Fille de coureur des bois et de contrebandier
Enfant des sept nations et fils d’aventurier
Métis et sang-mêlé, bien qu’on me l’ait caché
C’était sujet de honte, j’en ferai ma fierté

Je suis fille d’Irlandais, poussé par la famine
Je suis fils d’Écossais v’nu crever en usine
Dès l’âge de huit ans, seize heures sur les machines
Mais dieu sait que jamais je n’ai courbé l’échine
Non, je suis resté droit, là devant les patrons
Même le jour où ils ont passé la conscription
Je suis fils de paysan, et fille d’ouvrier
Je ne prends pas les armes contre d’autres affamés

Ce n’était pas ma guerre, alors j’ai déserté
J’ai fui dans les forêts et je m’y suis caché
Refusant de servir de chair à canon
Refusant de mourir au loin pour la nation
Une nation qui ne fut jamais vraiment la mienne
Une alliance forcée de misère et de peine
Celle du génocide des premières nations
Celle de l’esclavage et des déportations

Je n’aime pas le lys, je n’aime pas la croix
Une est pour les curés, et l’autre est pour les rois
Si j’aime mon pays, la terre qui m’a vu naître
Je ne veux pas de dieu, je ne veux pas de maître
Je ne veux pas de dieu, je ne veux pas de maître

9. Je suis fils accords

10. Les anarchistes mélodie

Léo Ferré, féminisé par le Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles

Y’en a pas unE sur cent et pourtant elles existent
La plupart Espagnols allez savoir pourquoi
Faut croire qu’en Espagne on ne les comprend pas
Les anarchistes

Ils ont tout ramassé
Des beignes et des pavés
Ils ont gueulé si fort
Qu’ils peuv’nt gueuler encore
Ils ont le cœur devant
Et leurs rêves au mitan
Et puis l’âme toute rongée
Par des foutues idées

Y’en a pas un sur cent et pourtant ils existent
La plupart fils de rien ou bien fille de si peu
Qu’on ne les voit jamais que lorsqu’on a peur d’eux
Les anarchistes

Ils sont morts cent dix fois
Pour que dalle et pour quoi ?
Avec l’amour au poing
Sur la table ou sur rien
Avec l’air entêté
Qui fait le sang versé
Ils ont frappé si fort
Qu’ils peuvent frapper encor

Y’en a pas unE sur cent et pourtant elles existent
Et s’il faut commencer par les coups d’pied au cul
Faudrait pas oublier qu’ça descend dans la rue
Les anarchistes

Ils ont un drapeau noir
En berne sur l’Espoir
Et la mélancolie
Pour traîner dans la vie
Des couteaux pour trancher
Le pain de l’Amitié
Et des armes rouillées
Pour ne pas oublier

Qu’y’en a pas un sur cent et pourtant ils existent
Et qu’ils se tiennent bien le bras dessus bras dessous
Joyeux, et c’est pour ça qu’ils sont toujours debout
Les anarchistes

11. Les anarchistes accords

12. Les mauvais compagnons mélodie

Musique: Plume Latraverse; Paroles: Plume Latraverse, adapté par Marco Silvestro et le Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles

Les mauvais compagnons
Sont les amis d’l’anarchie
Qui viennent et qui nous tentent
Par des idées rassurantes
Mais y font des affaires
Qu’l’autorité aime pas voir
Les mauvais compagnons
quelle mauvaise fréquentation!

Les mauvais compagnons
et leurs idées d’contestation
Mènent les prolétaires
Sur les chemins du pouvoir
en leur ouvrant les bras
en leur emboîtant le pas
D’une façon radicale
C’est complètement illégal!

Ils arrivent tout le temps
En chantant et en dansant
s’insinuent comme le mal
Dans la grosse finance mondiale
A force d’éducation
et d’une bonne révolution
Ils manifestent leur désaccord
Comme si tout l’monde était d’accord
Ils se jettent avec raison
Sur les sources d’exploitation
Et nous invitent à faire
toutes sortes d’affaires pas claires
Ils occupent des bâtiments
Les jardins du Parlement
Ils font des graffitis
Pour exprimer leur folie

Les Mauvais compagnons
Ont la recette d’l’indignation
Ils en ont pluis qu’assez
Qu’la nature soit dévastée
Que les femmes se fassent violer
exploitées et mutilées
Qu’les autochtones se fassent piller
Par l’estie secteur minier
Un si gentil p’tit gars
Môssieur l’juge moi j’comprends pas
Poussé à ces actions
Par de mauvaises conditions
Le chômage, la vie chère
L’austérité pis la guerre
C’pas d’sa faute c’est l’capital
qui l’exploite et lui fait mal!

Je l’sais ben, votre honneur
Qu’au sein de votre demeure
Y’en a pas, de bas-fonds
Ni de mauvaises conditions
Qui viennent vous tourmenter
Le soir à’ place du souper
Sous la forme de désirs,
D’une grande faim à assouvir!

Les mauvais compagnons
Sauvent la situation
En s’portant défenseurs
Face au mur conservateur
Y préparent un aut’ coup
Un aut’ de leurs mauvais coups
Question d’garder la forme
À mesure des réformes!

Les mauvais compagnons
Ont mauvaise réputation
Dans les périodes de crise
On les voit doubler la mise
Ils entraînent à leur suite
Tout’ une gang d’anarchisses
Prêtes à toutes les folies
Pour se libérer, osti!
Câââliss!

13. Les mauvais compagnons accords

14. Nous aurons mélodie

Paroles et musique: Richards Desjardins

Nous aurons des corbeilles pleines
De roses noires pour tuer la haine
Des territoires coulés dans nos veines
Et des amours qui valent la peine

Nous aurons tout ce qui nous manque
Des feux d’argent aux portes des banques
Des abattoirs de millionnaires
Des réservoirs d’années-lumière

Nous aurons des corbeilles pleines
De roses noires pour tuer la haine
Des territoires coulés dans nos veines
Et des amours qui valent la peine

Nous aurons tout ce qui nous manque
Des feux d’argent aux portes des banques
Des abattoirs de millionnaires
Des réservoirs d’années-lumière

Et s’il n’y a pas de lune
Nous en ferons une

15. Nous aurons accords

16. Oh Mama Bakudala

Chant traditionnel des Femmes Xhosa, Afrique du Sud

Oh mama bakudala babe than daza (bis)
Babe than daza babe than daza (bis)

17. Hymne à la résistance

Sur l’air de la Maknovtchina, paroles par Marcel Sévigny

Résistance, Résistance

Nos espoirs sont là tout devant
Nous souvenant de notre histoire
Nous résisterons longtemps
Nous souvenant de notre histoire
Nous résisterons longtemps

Du Carrefour à la Clinique
Partout les forces populaires
Fustigeant tous les septiques
Ont montré leur savoir-faire
Fustigeant tous les septiques
Ont montré leur savoir-faire

Le casino et le Cirque
Fourberie des opportunistes
Le quartier s’est mobilisé
Et ils ont été chassés
Le quartier s’est mobilisé
Et ils ont été chassés

Résistance, Résistance
Nos espoirs sont là devant
Nous souvenant de notre histoire
Nous résisterons longtemps
Nous souvenant de notre histoire
Nous résisterons longtemps

Face aux forces immobilières
Qui cherchent à nous expulser
Ils nous déclarent la guerre
Notre choix c’est de lutter
Ils nous déclarent la guerre
Notre choix c’est de lutter

Résistants et résistantes
En mémoire de tous ces hommes
Et surtout de toutes ces femmes
Qui ont fait sauter les normes
Et surtout de toutes ces femmes
Qui ont fait sauter les normes

La Pointe, quartier populaire
Fière de sa dignité
Rêve au projet libertaire
Un quartier autogéré
Rêve au projet libertaire
Un quartier autogéré

Résistance, Résistance
Nos espoirs sont là devant
Nous souvenant de notre histoire
Nous résisterons longtemps
Nous souvenant de notre histoire
Nous résisterons longtemps

18. Rue de Paname mélodie

Musique et paroles: Ocres de Barback; adapté par le Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles

Dans une rue de Montréal
Errant au bord de l’eau
J’fumais mon Amsterdam
Pour finir au bistrot
Y’avait là deux-trois femmes
Qui faisaient le trottoir
Moi, j’aiguisais ma lame
Pour planter les bourgeois

Les gens de bon quartier,
Les touristes, les vieillards,
Aiment bien s’promener
Le long des grands boul’vards
Ils achètent des souv’nirs
Des stade olympique en plastique
Les saltimbanques les font rire
Mais faudrait qu’on leur explique

Qu’il y a d’la merde partout,
De la drogue, et surtout
Des jeunes en galère
Qui trafiquent la misère
Ouais ! j’dois bien avouer
Que j’y passe toutes mes journées
C’est que parfois sur Berri,
C’est la joie et la folie …

Mais croyez-moi, bientôt
Les flics auront du boulot
Car tous les vagabonds
Parlent de révolution
Un jour, toutes nos chansons,
Ouais, vous désarmeront
Il n’y aura plus qu’la folie,
La joie et l’anarchie,
La joie et l’anarchie

19. Rue de Paname accords & mélodie

20. Sans la nommer accords

 Paroles et musique: Georges Moustaki

Je voudrais, sans la nommer,
Vous parler d’elle
Comme d’une bien-aimée,
D’une infidèle,
Une fille bien vivante
Qui se réveille
A des lendemains qui chantent
Sous le soleil.

{Refrain:}
C’est elle que l’on matraque,
Que l’on poursuit que l’on traque.
C’est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C’est elle qu’on emprisonne,
Qu’on trahit qu’on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu’au bout, jusqu’au bout.

Je voudrais, sans la nommer,
Lui rendre hommage,
Jolie fleur du mois de mai
Ou fruit sauvage,
Une plante bien plantée
Sur ses deux jambes
Et qui trame en liberté
Ou bon lui semble.

{Refrain}

Je voudrais, sans la nommer,
Vous parler d’elle.
Bien-aimée ou mal aimée,
Elle est fidèle
Et si vous voulez
Que je vous la présente,
On l’appelle
Révolution Permanente !

{Refrain}

21. Toujours vivant

Paroles: Michel Rivard; Musique: Gerry Boulet; féminisé par le Choeur libertaire de Pointe-Saint-Charles

Je suis celui qui marche
Quand l’ bonheur en arrache
Quand l’amour le chatouille
Quand la vie bafouille
Toujours vivant
Je suis celui qui r’garde en avant

Je suis celle qui lutte
Quand la vie la culbute
Je retombe sur mes bottes
Les pieds dans la garnotte
Toujours debout
Je suis celle qui va jusqu’au bout

REFRAIN:
Je suis celui qui frappe dedans la vie
À grands coups d’amour…
Je suis celle qui frappe dedans la vie
À grands coups d’amour…

Je suis de cette race
Qui veut laisser sa trace
En graffitis fébriles
Sur le béton des villes
Toujours vivant
Je suis celui qui r’garde en avant

REFRAIN

Je suis celui qui passe
Quand les autres se tassent
Au bord de la routine
Je suis celui qui «spinne»
Et qui reste vivant
Je suis celui qui r’garde en avant

Je suis celle qui fonce
La tête dans les ronces
Qui jamais ne renonce
Au plaisir d’être libre…
Et toujours debout
Je suis celle qui va jusqu’au bout

REFRAIN (bis)

22. Au chant de la révolte

Musique: Au chant de l’alouette, chant traditionnel Québecois; Paroles: Nancy Breault et Anna Kruzynski

REFRAIN

Au chant de la révolte, j’me lève et je sors
J’écoute la révolte et j’arrive en renfort

Y’a un grand terrain qui s’est libéré – bis
Une consultation s’est organisée – bis

Une consultation s’est organisée – bis
La ville nous a sommé d’y participer – bis

La ville nous a sommé d’y participer – bis
Nous y sommes alléEs pour y réclamer – bis

Nous y sommes alléEs pour y réclamer – Bis
Des logements sociaux pour y habiter – Bis

Des logements sociaux pour y habiter  – bis
On n’veut pas d’condo dans notre quartier – Bis

On n’veut pas d’condo dans notre quartier – Bis
On veut vivre libre et autogéré- Bis

On veut vivre libre et autogéré- Bis
On l’a exigé mais y’ont pas broncher (bougé)- bis ?

On l’a exigé mais y’ont pas broncher (bougé) – bis-?
C’est pour ça l’CN on va le squatter – Bis

C’est pour ça l’CN on va le squatter – bis
Pour avoir un lieu qui soit libéré – bis

 

 

7 commentaires

  1. Marie-Do dit :

    Bonjour, Je cherche la partition de « je suis fils » pour chanter avec des copains qui l’ont entendue sur la ZAD. Merci de votre aide.

  2. Emmy dit :

    I might be betanig a dead horse, but thank you for posting this!

  3. T. Slapcoff dit :

    interresant et j’aimerais bien l’entebdre!

  4. T. Slapcoff dit :

    l’entendre

  5. During the last few months the Democratic party should have explained to the electorate how the conventions work. In the past few years they have seen like coronations, but it is possible that the candidates that have run could not get the nomination. If the floor fights get to nasty vying for those last few delegates votes. Only if it is to unite the party. There are still people out here holding out hope for Florida’s and Michigan’s delegates to go to Clinton. Black bloggers do need to be inside that convention, if the shit hits the fan we need to know from which direction.

  6. bastante descafeínado este MS de Paris, no están los 3 últimos Nr.1 (Federer, Djoko, Nadal), ni ex-Nr.1 de antaño como Roddick, Hewitt o Ferrero, ni siquiera ex-campeones de este master como Nalbandian, Soderling o Davidenko…Vamos Delpo!

  7. Patrick Bornoz dit :

    Bonjour,

    Je vous écris de Suisse et chante dans une chorale à l’orientation très semblable à la vôtre: https://kuv.ch/

    Nous préparons un spectacle qui tournera autour de « l’utopie ». Une de nos envies est de chanter « les anarchistes » dans un petit groupe d’interprètes.

    Avez-vous une partition à plusieurs voix ? Ou chantez-vous cette chanson à l’unisson ?

    Quelles seraient vos conditions? J’aimerais également acquérir votre CD, qui a l’air très intéressant.

    Dans tous les cas, j’espère que votre chorale se porte bien et vous adresse mes cordiales salutations.

    Patrick Bornoz
    Sihlfeldstrasse 20
    8003 Zurich
    Suisse
    0041 79 758 19 94

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *