Sud-Ouest: Appel à un rassemblement en solidarité avec Standing Rock

par l’Agence de presse libre de Pointe-Saint-Charles

now-is-the-timeUn appel à se rassembler est lancé par des résidents et résidentes du Sud-Ouest de Montréal en soutien à la lutte des protecteurs de l’eau à Standing Rock. Ci-dessous le contenu de l’appel qui circule sur Facebook.

ENGLISH BELOW

Rassemblement en soutien à la lutte des protecteurs de l’eau à Standing Rock à North Dakota.

Mardi le 15 novembre 2016 de 16h à 18h

Parc de la Congrégation (coin Wellington et Sébastopol)

AMENER VOS PANCARTES ET DE QUOI FAIRE DU BRUIT!

Appel – Call to action: https://youtu.be/pKQLnDJ1YzM

INFORMATION:

(suite…)

Madeleine Parent: une lutte qui continue

Honorer Madeleine Parent avec un parc en son nom est l’excellente idée que viennent de concrétiser le maire Dorais et l’équipe d’élu-e-s de l’arrondissement Sud-Ouest.

Militante syndicale et féministe décédée en 2012, Madeleine Parent a laissé sa marque par son engagement à soutenir la syndicalisation dans les usines de textile (où travaillait une majorité de femmes) y compris dans le quartier St-Henri. C’était à l’époque (les années 1940-50-60) où le « Québec de Duplessis » était marqué par une répression furieuse du droit des travailleurs et travailleuses à la syndicalisation. Avec les conséquences que Madeleine Parent fut emprisonnée 5 fois et condamnées pour sédition à 7 reprises. Voilà un bel exemple de détermination militante. (suite…)

Exposition: Collages politiques et tripes ouvertes – Vernissage: jeudi 8 septembre

Collages politiques et tripes ouvertes est une exposition des œuvres de Tournesol Plante.

Les Peintures-collages de Tournesol Plante, sont inspirées par de nombreux mouvements artistiques et politiques, tels que l’expressionnisme allemand, DadA, les situationnistes et l’anarcho-punk.

Tout en travaillant la peinture sur de la toile, l’artiste ne s’empêche pas d’y coller une foule de matériaux trouvés dans la rue : images de magazines, bouts de métal rouillé, textes dactylographiés, tissus… pour donner une texture « vivante » à ses tableaux. Par les sujets de ses œuvres, il dénonce un système économique et politique dans lequel nous sommes prisonniers. (suite…)

La révolution arrive-t-elle par en-dessous?

Dernièrement à Montréal 2 événements plutôt discrets (lire : qui n’ont pas encore attiré les médias mainstream) ont rassemblé quelques centaines de personnes, des militant-e-s de la transformation sociale et économique qui se veulent alternatifs. Des anti-capitalistes, anars ou autres, des gens plus ou moins branchés entre l’économie sociale sauce québécoise ou économie post ou anti-capitaliste.

Voilà qui donne une certaine idée des gens qui ont fréquenté les rencontres « Transformer Montréal » à 5$ l’entrée, mais comprenant les repas et « Sortir du capitalisme » avec entrée gratuite (suite…)

Économie et anarchie

Une série de 4 soirées sera présentée dans le cadre de l’université populaire (UPOP Montréal) autour du thème de l’économie et l’anarchie. Petit rappel pour dire que l’anarchisme y va de propositions bien concrètes et diversifiées durant son histoire. Ce cours fera un tour d’horizon général des principales tendances théories et pratiques anarchistes en ce qui a trait à l’économie.

les soirées sont offertes à La Passe, 1214 de la Montagne, en plein centre-ville (métro Guy ou Peel).
lundi le 14 mars – La propriété, vol ou liberté ?
Lundi 28 mars – Collectivisme et anarcho-syndicalisme
Lundi 11 avril – Communisme et anarchie
Lundi 25 avril – L’économie anarchiste aujourd’hui (suite…)

Yvon Lamarre : douteuse apologie du personnage

Lorsqu’une personnalité connue décède, on assiste à l’apologie du personnage oubliant volontairement ses travers, même les plus graves. Faire l’apologie d’Yvon Lamarre de son vivant, figure connue du Sud-Ouest, réjouira sans doute ses admirateurs, mais laissera un goût amer à d’autres.

Ce qui nous intéresse ici n’est pas son bénévolat ni ses années de services dans de belles entreprises capitalistes. Ça, on s’en fout un peu et même pour plusieurs, complètement. Ce qui nous interpelle par le communiqué des élu-e-s du 3 novembre dernier, ce sont les 20 années de ce politicien conservateur et néo-libéral qui a sévi sur la place publique.

On voit ici Yvon Lamarre
(suite…)

Pétrole et catastrophe à la Pointe

Nous avons appris dernièrement qu’un nouveau projet d’exportation de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta traversera le Québec pour alimenter un futur port à Belledune au Nouveau-Brunswick.

Les 2 convois par jour de 110 wagons chacun chargés de pétrole traverseront le Québec et le centre de nombreuses villes, dont le cœur du quartier Pointe-Saint-Charles à Montréal.
(Ci-contre, une image de l’incendie à Lac-Mégantic)

Évidemment, comme le rapportent les médias, de très nombreuses municipalités s’inquiètent très sérieusement de la situation. Cette nouvelle inquiétude n’est pas étrangère au souvenir de la catastrophe de Lac-Mégantic (6 000 h) où un convoi de 80 wagons de pétrole a déraillé et explosé faisant 47 morts le 6 juillet 2013. (suite…)

Déconstruire le message d’un produit qui cible notre enfant

Décider si un produit ou programme est cohérent avec nos valeurs[1]

clawdeen-wolf640Ca nous arrive à toutes et à tous. Notre enfant reçoit un cadeau qui ne reflète pas nos valeurs, est exposé à une émission ou à un film qu’on n’aime pas ou encore qu’après avoir choisi un produit pour notre enfant on a des regrets. C’est bien de se questionner sur le sens et les messages véhiculés par les médias et produits avec lesquels nous interagissons! Cette prise de conscience, à savoir qu’il s’agit de « plus qu’une simple poupée » et que des messages sont émis qui ne sont pas cohérents avec nos valeurs, est la première étape de l’émergence d’une consommatrice médiatique critique (critical media consumer).

(suite…)

Cinéma sous les étoiles: résistance autochtone

Mardi, le 12 août à 20h45 Parc Saint-Gabriel,au coin de Charlevoix et Grand Trunk, Pointe-Saint-Charles, 

Dans les années 80, Marylynn Poucachiche et Norman Matchewan ont affrontés les gaz lacrymogènes et les matraques policières en accompagnant leurs parents aux barricades, (suite…)

1er Mai: cul-de-sac syndical

Invitons-nous à la manif du 1er Mai organisée par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) afin d’exprimer clairement notre rejet de cette société d’exploitation. Le point de ralliement se tiendra coin Ontario et De lorimier pour un départ à 18h.

Le thème de la manifestation des syndicats pour la fête internationale des travailleuses et travailleurs de 2014 « Contre les politiques d’austérités – Contre-attaquons » est tout à fait pertinent lorsqu’on lit la panoplie des acquis sociaux qui sont en net recul. Mais ce slogan ne veut rien dire s’il ne s’accompagne pas de stratégies pour faire reculer les pouvoirs dominants. Dans la fiche explicative sur les enjeux à court terme, le « Front commun » (suite…)

Banque de terrains: 125 personnes manifestent


Le 1er avril 2014, les élu-e-s du conseil d’arrondissement du Sud-Ouest ont adopté à l’unanimité une résolution favorable au logement social et plus particulièrement en rapport avec les nouvelles revendications pour l’acquisition d’une banque de terrains pour réaliser des logements sociaux.

Cette très longue résolution, incluant onze « considérants », ramasse (suite…)

Démolition: du chaos tranquille de cette société

En ce mercredi 11 décembre 2013, lorsque la vingtaine de militant-e-s de Pointe-Saint-Charles ont installé deux bannières au coin de Bridge et Wellington ils et elles ont dû négocier avec la police arrivée sur les lieux bien avant les manifestant-e-s. En effet les policiers bloquaient le déploiement d’une bannière sur l’édifice abandonné, jusqu’à ce qu’un officier lève l’interdiction afin d’éviter sans doute que les esprits ne s’échauffent, geste qu’on ne voit pas souvent.

L’action visait à protester contre le mépris du quartier Pointe-Saint-Charles affiché par les banderoles (illégales selon le règlement municipal) d’un promoteur immobilier, le Nordelec. (suite…)

Suite de l’élection municipale: ouverture pour la résistance

Projet Montréal s’impose:
Tout le monde en conviendra, peu de personnes s’attendaient à ce que Projet Montréal emporte 4 des 5 postes d’élu-e-s dans le Sud-ouest. Il faut croire que les candidat-e-s ont fait une campagne terrain efficace. Seul Benoit Dorais a difficilement sauvé son siège de maire d’arrondissement, alors que son équipe locale a sans doute été victime de la faiblesse de Marcel Côté à la mairie de Montréal. Dans le Sud-Ouest, c’est Mélanie Joly, la candidate champignon et chou chou des médias, qui est arrivée première pour le vote à la mairie de Montréal tout en étant incapable, heureusement, de faire gagner ses candidat-e-s locaux d’une extraordinaire insignifiance politique (nous avons assisté à l’assemblée publique du 26 octobre). Quant à Coderre dans le Sud-Ouest c’est fiasco total. (suite…)

Des militant-e-s occupent des locaux électoraux

Une campagne électorale est une occasion de soulever des enjeux qui font rarement la manchette des médias. Bien que l’on puisse considérer que les élu-e-s actuels du Sud-ouest sont sensibles aux questions du logement, l’embourgeoisement par la vague de condos continue de faire des ravages. La Canada Malting situé dans Saint-Henri est un projet de 600 logements condos prévu aux abords de canal de Lachine et le maire sortant Benoit Dorais s’est engagé à tenir une consultation mais les dés sont souvent pipés aux détriments des besoins en logements sociaux. Ainsi, trois (3) bureaux électoral (Équipe Coderre, Coalition Marcel Côté et Projet Montréal ont eu la visite des militrant-e-s qui ont d’ailleurs été expulsé-e-s par la police des locaux du maire sortant Benoit Dorais.

(suite…)

L’autre campagne – interrogations ???

Avant, mais également en parallèle de la campagne électorale diverses associations (Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) Fédération des coopératives d’habitation du Mlt métropolitain (FÉCHIMM) entre autres) tentent d’aller chercher des engagements des élu-e-s en faveur du logement social. Dans le quartier Pointe-Saint-Charles, la Table Action-Gardien mène la campagne sous le slogan, À qui la Pointe ?, qui reprend à l’échelle locale le slogan À qui la ville ? (suite…)

Élection municipale: bilan local du « débat »

Mercredi le 23 octobre dernier avait lieu un « débat » électoral organisé par la Table communautaire Action-Gardien de Pointe-Saint-Charles où étaient présentes environ 60 personnes, très peu lorsqu’on considère les enjeux qui bouleversent le quartier. En fait il ne s’agit pas d’un vrai débat puisque les candidat-e-s ne font que répondre aux questions de la salle et il n’y a pas d’échange pour pousser plus loin sur un ou des sujets précis. Mais, on peut tout de même tirer un « certain » bilan d’une telle rencontre. (suite…)

Nous sommes choyés: le SOHO de Montréal à Pointe-Saint-Charles

SOHO, célèbre quartier de la ville de New York, doit sa renommée flamboyante aux artistes qui ont envahi les espaces industriels vétustes dans les années 1960-70.  Aujourd’hui, les artistes ont été délogés  depuis longtemps et SOHO est essentiellement devenu un quartier touristique, un des plus chers à New York, consacrés au magasinage et à la consommation, bref, le processus d’embourgeoisement ayant bouclé la boucle.

Dans l’imaginaire formaté par la propagande, SOHO garde à travers le monde une réputation de « quartier branché », ce que nombre de promoteurs immobiliers n’hésitent pas à utiliser à leurs fins lucratives personnelles, même à 700 kilomètres de distance. (suite…)

Vernissage de la murale le 21 septembre

Collectif Au pied du Mur

Voici le communiqué émit par le collectif:

  • Vernissage de la plus longue murale d’un collectif autonome à Montréal


Pointe-Saint-Charles, 16 septembre 2013 –

L’imposant projet de murale
communautaire entrepris en novembre 2012 par un collectif d’une douzaine de résidentes et résidents du quartier arrive à son terme. Samedi prochain le 21 septembre la population est conviée au vernissage de la murale et au dévoilement du titre de cette œuvre collective, la plus longue murale montréalaise qui n’a pas été commandée par une grande entreprise.

Longue de 80 mètres (265 pieds) et de 5 mètres (16 pieds) de hauteur, la murale est l’une des plus longues à Montréal. Le projet est autonome, mis en branle par des résidentEs des alentours et réalisée en partenariat par la Pointe libertaire et le Carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles. (suite…)

Évaluation foncière 2014-2016: les riches s’en tirent mieux, les élu-e-s s’en fout

Les maires d’arrondissement du Plateau, Luc Fernandez et du Sud-Ouest, Benoit Dorais ont dénoncé les hausses faramineuses du nouveau rôle foncier qui vient de sortir pour 2014-2015 et 2016.

Le Plateau est encore premier avec une hausse de 27.9% pour le secteur résidentiel et 22% pour le non résidentiel, tout ça très largement au-delà de l’inflation. Parmi les effets les plus flagrants, on retrouve les hausses de loyers qui pénalisent en premier lieu les ménages à faible et moyen revenus et les petits commerçants. Au chapitre des hausses le Sud-Ouest suit de près avec 26.1% pour le résidentiel. (suite…)

Le maire accélère les réalisations

Le 30 août dernier, le maire Dorais annonçait que deux terrains municipaux avaient été versés dans le domaine public. En clair, ils deviennent officiellement des parcs. Celui au coin de Knox et Hibernia a déjà été aménagé par l’Écoquartier voilà quelques années et le second, rue de Sébastopol, zoné antérieurement habitation, est « occupé » depuis 1998 par des citoyens-nes qui l’ont aménagé en espace vert.

Le Jardin de la liberté

Poussant plus loin, le même communiqué de presse indique ceci

« La rue Island, entre le canal de Lachine et la rue Saint-Patrick, a aussi fait l’objet d’un aménagement de la part des citoyens. « Le jardin de la liberté est un cas différent puisqu’il s’agit d’une rue publique…. Déjà, lors du Forum sur les abords du canal, mon administration avait clairement indiqué vouloir y aménager une sorte de woonerf donnant un accès direct au canal pour les piétons et les cyclistes. D’ici là, il nous faut tenir compte que cette portion de rue est le seul accès au lot qui apparaît au registre foncier comme un lot indépendant et que la loi nous interdit d’enclaver. D’ici quelques semaines, le tout sera réglé et le (suite…)

La plus longue murale à Montréal

Selon nos recherches, la plus longue murale à Montréal est sur le point d’être complétée et est située dans le quartier Pointe Saint-Charles à Montréal. Certaines caractéristiques y sont associées, en particulier le fait qu’il s’agit d’un projet collectif. (Vous voyez ci-joint une petite partie de la murale qui fait 80 mètres (260 pieds) par 5 mètres de hauteur (16.5 pieds)

Il raconte l’histoire du quartier dans quelques unes de ses grandes lignes (suite…)

Marcel Côté et Benoit Dorais: il n’y aura pas de choc des idées?

marcel Côté et des élu-e-s Les élections municipales de novembre 2013 approchent, les élu-e-s de Vision Montréal, le maire Dorais entête se prépare sans doute pour une reconduction de mandat.

À l’intérieur du modèle politique actuel qui tient lieu de démocratie municipale, Benoit Dorais fait figure « d’homme à battre » dans le Sud-Ouest. (suite…)

bureaucratie crasse à la CSDM

Depuis février 2012 c’est-à-dire 17 mois la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a installé des échafaudage devant le Carrefour d’éducation populaire prétextant que des brique risquent de tomber.

La CSDM ne veut pas renouveler le bail du Carrefour à cause de problème financier. Voilà pourquoi une lutte s’est engagée.

(suite…)

Occupation à St-Henri

Dans la campagne montréalaise visant à obtenir une banque de terrain et de bâtiment pour réaliser du logement social et notamment des coopératives 2013-06-06 occupation St-PhillippeSergakis

un groupe de militant-e-s occupe depuis samedi le 1 juin dernier un terrain vacant au coin de St-Phillipe et Notre-Dame au cœur du quartier St-Henri à Montréal. (suite…)

L’une gagne, l’autre perd !

Plusieurs se souviendront de la mobilisation importante des résident-e-s de la Pointe, dont une pétition de 4 500 noms, pour empêcher la fermeture de la SAQ locale. Ça s’est passé autrement à Trois-Rivières.

En effet, la succursale SAQ de la rue des Forges à Trois-Rivières devait fermer ses portes à la mi-juillet, La SAQ justifiait sa décision par le fait que les ventes de la succursale ne progressent pas et qu’il n’y a pas de stationnement. Mais… finalement, elle restera ouverte.

Pourtant à la SAQ de la Pointe, fermée l’année dernière, nous avions un stationnement, les ventes progressaient, et surtout nous étions à la porte du métro.

Pas plus brillant, le ministre responsable de la région de Trois-Rivières, Yves-François Blanchet, en rajoute une couche et affirme que « La SAQ est un bon citoyen corporatif. Ils ont vu qu’il y avait une mobilisation. » Pourtant, toutes les tentatives de demander à la SAQ d’expliquer sa décision de fermer la succursale de la Pointe sont demeurées « lettres mortes ».

Tout ce qu’on peut comprendre c’est que les citoyens font les frais, encore une fois, de l’incohérence d’une institution gouvernementale et de la parole de bois politicienne.

Bienvenue!

Bienvenue sur le nouveau site de la Pointe libertaire! Après 5 ans de service, notre vieux site a pris sa retraite.

Les textes et publications des cinq dernières années sont toujours disponibles et se retrouvent à archive.lapointelibertaire.org

Notre adresse courriel reste la même: lapointelibertaire -a- yahoo.ca

Quartier autogéré, quartier libéré!